LE BILINGUISME, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le bilinguisme est une variante du plurilinguisme.

Les recherches ayant mené au Cadre européen commun de référence pour les langues démontrent que le bilinguisme correspond à un répertoire qu’acquiert tout au long de leur vie, les personnes qui côtoient, manipulent, parlent ou écrivent deux langues dans des contextes divers. C’est la compétence d’établir des liens entre les différentes langues, voire de passer d’une langue à l’autre dans certaines situations de communication.

Le bilinguisme à l’école Montessori l’Avenir

Tout d’abord, il semble important de rappeler que le but premier du bilinguisme dans notre école est de développer un intérêt pour les langues et non pour la langue.

Les enfants ayant déjà été en contact avec une langue étrangère dans l’ambiance 3-6 ans seront plus ouverts à l’étude d’une langue en 6-11 ans. Il s’agit de permettre à vos enfants de s’ouvrir au monde (aspects linguistiques mais aussi culturels) et non de les enfermer dans un apprentissage obligatoire de l’anglais.

Ainsi, dans nos ambiances, vos enfants sont entourés de plusieurs éducatrices (dont l’une est anglophone) tout au long de la journée. L’esprit absorbant de l’enfant va lui permettre d’acquérir du vocabulaire, des formulations, et par la suite basculer d’une langue à l’autre sans effort particulier.

Tout comme nous pouvons l’accompagner dans ses apprentissages en français s’il en exprime le besoin, il pourra choisir d’être accompagné en anglais. Vos enfants n’apprendront pas à parler anglais mais ils apprendront en anglais.

Parler une langue étrangère est un long cheminement qui dépend, comme tous les apprentissages, de chaque enfant. Aucune pression, quelle qu’elle soit ne saurait être bénéfique pour vos enfants. Il passera par différentes phases : écoute, compréhension puis utilisation de la langue, qui prennent un temps variable. Parler une langue étrangère nécessite également d’avoir suffisamment confiance en soi et en son interlocuteur (particulièrement en 6-11 ans). Un enfant qui ne parle pas encore, n’est pas un enfant qui ne sait pas.

Lorsqu’un enfant naît dans une famille où chaque parents parle une langue différente, il apprend de manière naturelle les deux langues. On ne le force pas à apprendre par cœur des séries de mots qui n’ont aucune connexion avec ce qu’il vit.

Comme dans une famille bilingue, vos enfants vont évoluer dans l’ambiance, au contact des deux langues. Et, lorsque le moment sera venu pour eux d’utiliser une langue étrangère pour s’exprimer, ils le feront avec beaucoup de joie.

Comme dans tout apprentissage, le plus important est la confiance que vous accordez non seulement à l’équipe éducative mais surtout à votre enfant. Laisser du temps à l’enfant n’est pas une perte de temps !

Comment cela se passe-t-il dans l’ambiance 3-6 ans ?

De 3 à 6 ans, l’enfant absorbe son environnement sans filtre. Cela va lui permettre d’enregistrer la langue (sa mélodie, des mots de vocabulaire, des expressions) de manière presque inconsciente. La vie à l’école est rythmée par des rituels, des moments de vie, des lectures et chansons en anglais ou en français, selon que l’éducatrice qui intervient soit anglophone ou francophone. Cela va permettre à vos enfants de se familiariser avec cette nouvelle langue.

Par la suite, quand il manipulera le matériel de langage, de mathématiques ou de culture, celui-ci pourra lui être présenté en anglais ou en français en fonction de sa demande. Chaque matériel a une présentation unique, seule la langue utilisée changera. Il pourra ainsi facilement se l’approprier dans l’autre langue à un autre moment.

Et en 6-11 ans ?

Tout comme en 3-6 ans, vos enfants sont baignés dans le bilinguisme tout au long de la journée. C’est ainsi qu’ils apprennent. Ils choisissent également la langue dans laquelle ils souhaitent utiliser le matériel et apprendre ou approfondir une notion. Le rôle de l’éducatrice anglophone sera de leur présenter le matériel si cela n’a pas déjà été fait et leur apporter le vocabulaire nécessaire à la réalisation de l’activité.

En aucun cas, les enfants apprendront par cœur des listes de mots qui n’ont aucun sens, pris hors contexte.